Cosmogony

Une constellation de photographies aux noms étoilés… Quand la double exposition nous fait pénétrer dans un autre univers, un univers constitué d’atomes et de micro-particules…


Nous sommes tous des poussières d’étoiles ! Car tous les noyaux des atomes qui nous constituent ont été engendrés au centre d’étoiles mortes il y a plusieurs milliards d’années.

Hubert Reeves

Inspiré de la toile de Anselm Kiefer – Sternen Lager IV, 1998

La technique de la double exposition est l’une de mes favorites, j’aime les possibilités créatifs qu’il peut exister dans la combinaison de 2 images. En transposant des dessins d’étoiles, à une photographie, je fais référence aux milliard d’atome qui compose la nature… les photographies sont imprimées sur dibond en 120×90, l’infiniment petit, à travers un grand format. Chaque photo porte le nom d’une étoile ou d’une constellation.

La série de photographie Cosmogony a été réutilisé par l’artiste Prizma, dans son album éponyme. En écoute ici